Retour à la liste

La Meije

Meije provient de meidjo qui en provençal signifie « midi » et désigne le sud. Les habitants de La Grave (1 500 mètres) avaient ainsi l'habitude de désigner cette montagne, située au sud de leur village, l'oeille de la meidjour (l'aiguille du midi)

 

La dénomination de « la Meije » provient donc de ce que le soleil passe au-dessus de la montagne lorsqu'il est midi.
Dans l'histoire de l'alpinisme, La Meije occupe une place particulière : ce fut le dernier sommet majeur des Alpes à être gravi, et cette première ascension fut réalisée par un français alors que la plupart des autres grandes premières dans les Alpes furent réalisées par des alpinistes britanniques : Whymper, Coolidge etc.

Pour ces raisons et aussi grâce à l'esthétique de sa silhouette remarquable (qualifiée de « parfaitement dissymétrique » par le compositeur Olivier Messiaen), la Meije occupe une place de choix dans l'imaginaire des alpinistes. D'ailleurs, on l'appelle parfois « La Reine Meije » ou « Sa Meijesté».

La première ascension du Grand Pic fut effectuée le 16 août 1877 par Emmanuel Boileau de Castelnau avec Pierre Gaspard et fils2 ; elle suit l'arête du promontoire en face sud, c'est-à-dire la voie « normale ». Ils descendirent par la voie de montée, abandonnant des cordes sur certains passages (la technique du rappel ne fut inventée que plus tard).

La première ascension sans guide, en 1879, est au crédit de Frederick Gardiner en compagnie de Charles Pilkington et Lawrence Pilkington.

La première traversée des arêtes de la Meije a été faite dans le sens est-ouest (du Doigt de Dieu au Grand Pic) le 27 juillet 1885 par Ludwig Purtscheller, Otto et Emil Zsigmondy. Il descendirent en rappel et en plantant des pitons de la première dent à la brêche au pied du Grand pic (aujourd'hui appelées dent et brêche Zsigmondy. Ils redescendirent par l’arête du Promontoire, en empruntant pour la dalle des Autrichiens, qui est la seule modification de l'itinéraire aujourd'hui utilisé par rapport à celui de Gaspard et Castelnau.

La Meije est un objectif de choix pour les alpinistes et on y dénombre de multiples itinéraires dans des styles très variés5.

L'ascension se fait généralement par l'arête Sud (D-) du Promontoire et est généralement enchaînée avec la traversée des arête jusqu'au doigt de Dieu. Suite à l'effondrement le 15 mai 1964 de la brèche Zsigmondy, qui s'est alors abaissée de 20 m6,7, l'itinéraire est devenu plus difficile, et le contournement de la première dent (dent Zsigmondy) a été équipé en 1971 de câbles métalliques pour faciliter et sécuriser le passage.

La face Sud de la Meije est également le lieu de nombreuses voies rocheuses pour les amateurs d'escalade

 

Ouvertures :

 

 

La Meije
La Grave
05320

 

Tél. : 04 76 79 90 05

Au pays de la Meije (Circuit n°16)

Le village de La Grave, temple de l’alpinisme et du ski hors piste, est connu dans le monde entier. Pourtant ce village n’a été relié au reste du monde par la route qu’à la seconde moitié du XIXe siècle, à cause d’un tracé particulièrement retors.

En savoir +

Tour des lacs du plateau d'Emparis

Une randonnée unique dans un décor grandiose ! Ici c'est le royaume des fleurs (gentianes, campanules, pensées...) des chalets d'alpage et des lacs.

En savoir +

Le plateau du Taillefer et le lac Fourchu (par le Poursollet)

Le plateau du Taillefer étend ses prairies humides sur plusieurs kilomètres carrés et recèle de nombreux lacs, dont le fameux lac Fourchu.

En savoir +

Randonnée La Croix de Cassini

croix de Cassini - © CG38

04 76 80 05 82

04 76 11 44 44

Randonnée La Croix de Cassini

L’un des panoramas à 360° les plus spectaculaires d’où vous pourrez observer la Meije, la Muzelle, le pic Blanc et les aiguilles d’Arves. Pour les plus chanceux, La marmotte, le gypaète ou les chamois s’inviteront pour votre plus grand plaisir.

En savoir +

La traversée de la Meije

Traversée de la Meije - © ©camptocamp.org

04 76 79 90 21

06 71 37 08 55

La traversée de la Meije

Exigeante, longue, aérienne, la traversée de la Meije fait partie du mythe et représente LA course en Oisans.
Le premier jour est consacré à la montée au refuge du Promontoire par le vallon des Étançons.

En savoir +

La traversée de la Meije (3 983 m) avec le bureau des guides

Une ascension majeure sur un sommet emblématique des Alpes

En savoir +

Course collective - Tête du Replat (3335m)

Course collective - © ©Camptocamp.org

04 76 79 90 21

06 71 37 08 55

Course collective - Tête du Replat (3335m)

Au départ du téléphérique de La Grave, une randonnée glaciaire en traversée, nous mènera au refuge de La Selle. L’apprentissage du premier jour ; nous permettra de gravir en toute sérénité la Tête Sud du Replat.

En savoir +