Refuge du Pic du Mas de la Grave - Chez Polyte

Le refuge est situé au cœur d’une zone d’alpage particulièrement propice à la randonnée Eté comme Hiver. Il constitue également une étape idéale sur le GR54 du Tour de l’Oisans. Le refuge hiver ouvert pour 6 pers avec bois, gaz, vaisselle,couverture.
Languages spoken: 
  • Anglais
  • Français
Soyez les bienvenus « chez Polyte» (surnom du dernier habitant des lieux )
Nous avons construit le refuge du Pic du Mas de la Grave au cœur du site Natura 2000 Goléon – Emparis, sur les ruines des Baraques des Salomons. Sans aucune difficulté d’accès, le refuge est situé sur la commune de la Grave au fond du vallon de la Buffe à 6 kilomètres du hameau du Chazelet, face à la Meije (3983 m)
Le refuge est l’étape idéale pour gravir le pic du Mas de la Grave qui, avec ses 3021 m constitue « l’un des plus beaux belvédères des Alpes ». Au cours de la reconstruction qui s’est étalée sur 2 saisons nous avons pris le parti d’apporter chaleur et confort à ce lieu chargé d’histoire.
Nous vous y accueillons autour d’une bonne table et nous vous proposerons un hébergement douillet en petits dortoirs ou en chambres.
Les gardiens sauront vous conseiller des itinéraires adaptés, en fonction des conditions météorologiques et des vos centres d’intérêt.
Il est également possible Eté comme Hiver d’accéder au refuge par la rive droite du vallon de la Buffe en empruntant la bonne piste des Combettes. Juste avant de rejoindre la bergerie des Combettes, descendre vers la rivière, traverser la passerelle, bifurquer à gauche et repérer quelques centaines de mètre plus loin sur votre droite le refuge.
Le refuge est labellisé "Esprit Parc National"

Ouvertures: 
Du 02/02 au 30/04/2019.
Refuge gardé - En dehors de ses périodes le refuge hiver est ouvert - 6 pers -.

Tarifs: 
Nuitée : de 12 à 24 € (Adulte = 24€
Enfant -6 ans = 12€
Enfants -12 ans = 18€)
Souper : 20 €
Demi-pension (/ pers.) : 48 €
Demi-pension enfant : de 24 à 36 € (Enfant - 6 ans - enfant - 12 ans).


Location sac en tissu nuitée = 3€
Déjeuner = voir la carte sur place.

Taxe de séjour incluse.

Moyens de paiement: 
  • Chèque
  • Espèces
  • Paypal
Services: 
  • Animaux acceptés
  • Gestion libre
  • Pension complète
  • Petit déjeuner
  • Bivouac
  • Accès Internet Wifi
  • Demi-pension
  • Restauration
  • Paniers Pique-nique
  • Refuge gardé en hiver
  • Pension équestre
Équipements: 
  • Salle hors-sac
  • Terrasse
  • Equipements développement durable
  • Local matériel fermé
  • Eau chaude solaire
  • Gestion des déchets
  • Panneau photovoltaïque
Conforts: 
  • Lits superposés
  • Accès Internet privatif gratuit
  • Coin cuisine
  • Douches chaudes
Complément d'accueil: 
Draps et couettes fournies, prévoir sac de couchage ou sac à viande.
Taille de groupes: 
jusqu'à 32 personnes
Document: 
Si vous croisez un troupeau, il est souhaitable de contourner largement l’aire de pâturage ou de repos des brebis, ainsi vous respecterez la quiétude du troupeau et par la même occasion le travail du berger. Si vous vous tenez suffisamment à l’écart du troupeau, la plupart du temps, le chien n’aboiera même pas et peut-être ne remarquerez vous pas sa présence. – Dans le cas où le chien vous détecte, il vous signale sa présence en aboyant et en s’interposant devant le troupeau et vous indique de ne pas approcher. Il est alors préférable de continuer votre chemin sans vous rapprocher des animaux. – Il existe des situations où le chien viendra en contact direct avec vous en aboyant, en vous flairant ; soit parce que vous vous êtes approché trop près du troupeau, soit parce que la zone de protection du chien est relativement grande. Dans ce cas de figure, il convient de rester calme et passif. Après avoir effectué son inspection, soit le Patou regagnera son troupeau et vous pourrez reprendre votre chemin, soit il attendra que vous quittiez la zone. – Même si une telle situation peut paraître impressionnante, il est impératif de ne pas menacer le chien (notamment avec un bâton) puisque ce dernier l’interprètera comme une agression. – Inutile d’essayer de le caresser ou de l’amadouer avec de la nourriture (si les Patous restent en permanence avec leur troupeau, rassurez-vous, ils reçoivent une ration quotidienne de la part de leur maître. Ainsi, en ne leur donnant aucune nourriture, vous contribuez à leur bon état de santé). […] – En résumé, l’important est de ne pas créer de perturbation. Pour se faire, il suffit de contourner le troupeau et surtout de ne pas entrer dans l’aire de pâturage de celui-ci. Cette règle est valable aussi bien en présence qu’en ’absence de Patous. Elle est également valable lorsque vous abordez un troupeau bovin. Le berger ou le vacher vous seront toujours reconnaissant d’adopter un tel comportement.
Mis à jour le mar, 18/09/2018 - 11:40 - Office de tourisme des Hautes Vallées - La Grave - La Clarée - L'Isoard - Signaler une erreur