Le Parc national des Ecrins

Les Ecrins - un espace protégé

Le Parc national des Ecrins, fondé en 1973, s’étend entre La Grave et Villar d’Arène, l’Oisans et le Mônetier-les-Bains dans le nord, Vallouise – Pelvoux – Ailefroide dans l’est, le Valjouffrey et le Valbonnais dans l’Ouest et le Champsaur et le Valgaudemar dans le sud. Il touche les départements des Hautes-Alpes et de l’Isère. Plusieurs vallées frôlent le noyau de hauts sommets et de glaciers dont le point culminant est la Barre des Ecrins à 4102 m.

Le Parc consiste d’un cœur de Parc et d’une aire d’adhésion, qui englobe les villages et alpages en bordure du Parc national. Une règlementation spécifique qui limite les activités humaines dans la zone cœur vise à protéger les richesses naturelles et paysagères de ce territoire d’exception.

Randonner dans le Parc national des Ecrins

Même si le Parc national des Ecrins est avant tout un territoire de haute montagne, avec plus de 150 sommets de plus de 3000 m, de nombreux sentiers de randonnée accessibles permettent de se rapprocher des cimes tout en profitant des paysages idylliques des vallées et des panoramas majestueux une fois les cols atteints.

De notre côté des Ecrins, les sentiers de randonnée qui mènent vers le cœur du Parc national, partent du col du Lautaret par le sentier des crevasses ou des hameaux d’Arsine – Pied du Col par le GR 54.

Vers les sources de la Romanche et les refuges d’altitude

En partant d’Arsine, une fois le premier raidillon franchi, le plan de l’Alpe de Villar d’Arène se dévoile dans toute sa splendeur paisible. Une rivière turquoise dessine de grandes courbes dans une prairie fleurie, les marmottes se prélassent au soleil et les sommets enneigés complètent le tableau. Nous allons longer l’eau qui se mue en torrent rapide bien avant l’arrivée à Valfourche.

Là, où la vallée se divise, il faudra choisir entre la moraine qui nous mène vers le lac et le refuge du Pavé ou le sentier des sources qui continue par des vires vers le refuge d’Adèle Planchard. Ces refuges d’altitude sont accessibles aux randonneurs expérimentes avec du dénivelé à leur actif. Au-delà, cordes et crampons prendront le relai.

Randonnée vers les sources de la Romanche          Lac du Pavé          Adèle Planchard

Vers le col et les lacs glaciaires d’Arsine

En partant du parking d’Arsine, de Villar d’Arène ou même de La Grave, vous pouvez suivre le GR54 jusqu’au col d’Arsine. Ou alors, vous pouvez partir du col du Lautaret, en suivant le sentier des crevasses, panoramique et aérien. Dans les deux cas, après une bonne heure de marche, l’Alpe de Villar vous accueille en douceur avec deux refuges, le refuge de l’Alpe et le refuge de Chamoissière.

Peu après, le sentier traverse la limite du Parc, indiquée par des drapeaux peints et atteint un vallon avec vue sur les Agneaux. Ensuite, une petite grimpette et le col d’Arsine laisse le choix entre une descente bucolique vers le Casset et la vallée de la Guisane ou une exploration plus approfondie des impressionnantes moraines déposées par les glaciers du cirque d’Arsine ainsi que le lac glaciaire qui se cache au-dessus.

Randonnée vers le col et les lacs glaciaires d'Arsine          Lacs d'Arsine par le sentier des Crevasses          L'alpe de Villar d'Arène

Et pour randonner sur plusieurs jours

Côtoyer les hauts sommets des Ecrins

Envie de découvrir un univers unique de haute altitude ? Pour atteindre les cimes des Ecrins il faut être alpiniste et, avec l’aide d’un guide de haute montagne, on peut le devenir ! Les guides de La Grave proposent de nombreuses courses de haute montagne, de niveau initiation à expert, à la journée ou sur plusieurs jours, avec nuitées en refuge.

Alpinisme dans les Ecrins

En savoir plus sur le Parc national des Ecrins

Vous voulez en savoir plus sur les opérations, les actualités et les merveilles naturelles du Parc national des Ecrins ?

 Visiter le site web du Parc national des Ecrins

La réglementation du Parc national des Ecrins

Les limites du cœur du parc national sont matérialisées par les drapeaux bleu-blanc-rouge peints sur des rochers. Les règles à respecter sont les suivants :

  • Pas de chien, même tenu en laisse
  • Ni cueillette, ni prélèvement
  • Pas de chasse
  • Pas de déchets
  • Pas de feu, ni bruit, ni dérangement
  • Pas de camping. Le bivouac est autorisé de 19 h à 9 h, à plus d’1 heure de marche des accès routiers et des limites du Parc.
  • Pas de véhicule, pas de VTT, pas de survol motorisé. Réglementation spécifique pour le vol libre et le vol à voile.
  • Ne pas couper les lacets des sentiers, pour éviter les dégradations et l’érosion du sol.

En savoir plus

 


Découvrir la faune et la flore des Ecrins

Les espaces protégés permettent de découvrir une nature préservée. Le Parc National des Ecrins participe à la conservation de 2500 espèces végétales dont 216 rares ou menacés, 75 espèces de mammifères et 233 espèces d’oiseaux et une multitude d’autres petites bêtes dont de très nombreux papillons.

Retrouvez l’atlas de la faune et la flore des Ecrins sur Biodiv’Ecrins

 

  

 


Ateliers et animations nature

La mission du Parc, c’est aussi de vous apprendre à mieux connaître cette nature précieuse ainsi que la flore et la faune sauvage qui s’y abrite. Le Parc propose des ateliers et des animations tout au long de l’été. Entre autres, vous pourrez rencontrer et échanger avec un garde moniteur au centre d'accueil du col du Lautaret tous les mardis de juillet et août à 17h.

Tout le programme d'animation

 


Le Centre d’Accueil du Parc national des Ecrins au col du Lautaret

Au col du Lautaret, le centre d’accueil du Parc National vous accueille de mi-juin à mi-septembre, tous les jours de 10h à 18h. Vous y trouverez une exposition, une salle de projections avec des films à la demande, des animaux naturalisés et un coin boutique avec la documentation du et les ouvrages du Parc.

Le centre d'accueil au col du Lautaret