Cols du Lautaret et du Galibier

La Grave et Villar d’Arène se trouvent au pied des grands cols mythiques du Tour de France : le col du Lautaret (2057 m) et le col du Galibier (2642 m). Au Lautaret, la vue sur les massifs de la Meije, du Combeynot et des Cerces est somptueuse. Au Galibier, la Barre des Ecrins ainsi que les sommets de la Savoie et du Queyras se joignent au spectacle.

En été, les deux cols sont accessibles à pied, à vélo et en voiture. Pourquoi ne pas monter à pied par le GR50 à partir de Villar d’Arène ou à vélo à assistance électrique par ces routes légendaires?

La route du col du Lautaret

La route du Lautaret est une des plus belles routes touristiques des Alpes. Elle est ouverte à la circulation toute l’année et offre une vue majestueuse sur les sommets des Ecrins.

Combiné avec le col de Montgenèvre, le col du Lautaret est également un des passages les plus directs entre l’Italie et la France.  À travers les siècles, le passage du Lautaret avait donc une grande importance stratégique. Une voie romaine traversait le col dès l’antiquité. Du Moyen Âge à l’époque de Napoléon, le chemin du Lautaret fut remis en état régulièrement pour faire passer les troupes. La route moderne ouvra en 1859 permettant ainsi le début du tourisme dans la région.

La route du Lautaret relie Grenoble à Briançon, les Hautes-Alpes à l’Oisans et l’Isère, la vallée de la Romanche à la vallée de la Guisane, aussi appelée Serre Chevalier Vallée. Le col marque aussi la frontière entre les Alpes du Sud et les Alpes du Nord. Quand vous passez le Lautaret, prévoyez un arrêt pour profiter de la vue, pour boire un coup, vous balader visiter le Jardin du Lautaret et le Centre d'accueil du Parc national des Ecrins.

La route du col du Galibier

Ce haut col un brin austère, mais tellement spectaculaire, est ouvert aux voitures, aux motos et aux vélos d’environ fin mai à mi-octobre, selon l’enneigement.

La crête dégarnie qui s'étend entre le Pic Blanc et le Grand Galibier, frontière entre la Savoie et le Dauphiné depuis le Moyen Âge, puis entre la Savoie et la France, était d'une importance stratégique suffisante pour justifier d'une route militaire, achevée en 1891. Le tracé actuel de la route date de 1938. Jusqu’en 1978, le point culminant se situa à l’entrée du tunnel, à 2556m, puis le tunnel ferma pour rénovation et la route fut élevée jusqu’au col.

Ouverture des cols du Lautaret et du Galibier

La route du Lautaret est ouverte toute l’année. En hiver, elle peut fermer temporairement par grande risque d’avalanche ou vent très fort.

La route du Galibier ferme aux premières grandes chutes de neige, généralement courant octobre, et ouvre pour l’été vers la fin mai.

Conditions de circulation

Le col du Galibier en images

Retrouvez les images en temps réel du col du Galibier avec la webcam installée au sommet.

Le Tour de France au col du Galibier

Le Galibier est le col alpin le plus souvent gravi pendant le Tour de France, avec plus de 60 passages dans son carnet de bal. Le premier passage du Galibier s’est déroulé le 10 juillet 1911, durant l’étape Chamonix – Grenoble (366 km).

Emile Georget, vainqueur de l'étape ce jour-là, arrive en haut du col du Galibier, pose son pied pour prendre un rafraîchissement et déclare « n'avoir jamais rien vu de plus dur ». Le Tour passait alors par l'ancien tracé sur le versant sud. Cette route qui était ouverte à la circulation depuis peu avait une pente moyenne de 9,6%. Ils n'étaient que trois ce jour-là à grimper le col sans descendre du vélo.

Le Tour a franchi le Galibier 23 fois sur ce tracé étroit et escarpé avant que la nouvelle route n'ouvre en 1938. Le passage devient plus aisé avec 6,9% de pente assez régulière. L'ascension se termine dans le noir du tunnel avec une sortie éblouissante sous le sommet.

En 1979, le Tour monte au sommet du col pour la première fois. Une centaine de mètres de dénivelé sur trois virages bien serrés à 10% de pente suffisent à classer le Galibier en hors-catégorie en raison de sa difficulté.

Les itinéraires vélo vers le Galibier et le Lautaret

Aujourd’hui, l’ancienne route du Galibier est une belle descente à faire à VTT.

Descente VTT enduro du Galibier

Le Jardin du Lautaret

Le col du Lautaret est également reconnu pour sa richesse botanique naturelle, favorisée par la diversité des facteurs climatiques et de types de sol. Le Lautaret est un carrefour entre nord et sud, entre influences climatiques méditerranéennes et montagnardes, entre massifs en roches sédimentaires et massifs cristallins. Ainsi, plus de 2000 plantes des quatre coins du monde ont retrouvé des conditions de vie similaires à leur habitat d'origine dans le Jardin du Lautaret situé à 2100 m d’altitude.

En savoir plus

Guide du Jardin à télécharger

Se balader au Lautaret

Pour savourer pleinement le panorama au Lautaret, une balade s’impose. Un sentier à flanc de montagne, bucolique et très facile, se termine au belvédère de l’Homme, où la Meije et ses petits frères paraissent à portée de main. Ceux qui veulent aller plus loin, peuvent continuer par le sentier des crevasses jusqu’à l’alpe de Villar et le Parc national des Ecrins.

Alerte aux marmottes sur la butte Serre Orel, au départ du sentier ! Au retour, faites-en le tour en comptant les trous de terrier. Vous ne savez pas à quoi ressemble une marmotte ? Pas de panique. Une visite préalable au centre d’accueil du Parc national des Ecrins du col du Lautaret vous donnera les clés en main.

Balade vers le belvedère de l'Homme

Le col du Laurichard et son glacier rocheux

Une autre option pour bien profiter du panorama est la montée au col du Laurichard, plus exigeante mais la vue en vaut vraiment la peine. C'est un belvédère par excellence sur le massif de la Meije perché à 2654 m. Le sentier traverse un vallon sauvage qui cache une curiosité géologique, les glaciers rocheux.

Randonnée vers le col du Laurichard

Dormir et se restaurer

S’arrêter pour manger ou boire un coup est une bonne façon de profiter de la vue impressionnante. Au col du Lautaret, vous pouvez manger ou boire un coup au Café de la Ferme, dormir au Lautaret Lodge & Spa et acheter de bons produits à base de miel à l'Atelier du Lautaret.

Le refuge du Galibier, situé à l’entrée du tunnel du Galibier côté Briançonnais, permet de s’attarder en altitude, pour déjeuner, boire un verre ou y passer la nuit.

Le Col du Lautaret en hiver

 

En hiver, le col du Lautaret est un des meilleurs spots d'Europe pour le snowkite et un point de départ prisé pour les randonnées à ski.

Le col du Lautaret en hiver